Le « I » de BIM : quelles sont les données nécessaires à votre modélisation 3D ?

November 9, 2018 Stefan Jansen

Le BIM permet de partager et de gérer vos données. Aussi, ces nombreuses données peuvent être utilisées pour enrichir vos modélisations. Pensez un instant à toutes les données qui peuvent être utilisées pour caractériser un objet implanté dans un système : les dimensions, le prix, le type de matériau, la marque, etc.

Toutefois, si vous voulez maintenir une cadence de conception élevée et offrir une modélisation épurée et intuitive, comment savoir quelles sont les données à utiliser ?

Les attentes

Étant donné que le BIM est idéal pour collaborer avec tous les intervenants, ce choix dépend tout d'abord des données utiles à chaque intervenant au cours des différentes phases du projet. Pour tel intervenant, un fichier Excel répertoriant les différents éléments peut suffire. À l'inverse, un coordinateur BIM peut avoir besoin des modélisations 3D au format IFC. Cela signifie qu'il est capital d'établir et de gérer les attentes de chacun.

Le plan d’exécution BIM 

Le plan d'exécution BIM est un point de départ idéal pour la gestion des attentes. Ce plan répertorie les différents rôles et différentes responsabilités de chaque intervenant au sein du processus BIM et définit les principaux objectifs. Établir un plan de ce type permet de favoriser une collaboration étroite et une excellente communication entre les différents intervenants et de clarifier les attentes de chacun.

Un point qui sera très probablement abordé au cours de la phase du plan d'exécution BIM est le niveau de développement, le niveau de données ou le niveau de détails souhaité. Ces termes font référence à des concepts très utiles lorsqu'il s'agit de conclure des accords et d'établir les attentes de chacun. Toutefois, il est important de connaître la différence entre les trois termes afin d'éviter toute confusion et de s'assurer que vous n’alourdissez pas inutilement vos modélisations.

Ainsi, les données utiles à votre projet dépendent des exigences et attentes définies par les intervenants sur le projet. Ces exigences sont liées au type de projet :

 

Exemple : un système électrique dans le BIM

Lorsque vous concevez une installation électrique dans le BIM, les ingénieurs en génie électrique doivent prendre en compte l'inspection, la maintenance et les possibilités de développement de ladite installation pour savoir à quel intervenant adresser tel ou tel document lors de la phase de construction. Pour les projets résidentiels, une simple explication du circuit sous la forme d'une liste ou d'un tableau est généralement suffisante. Toutefois, pour les projets non résidentiels, la complexité de l'installation peut nécessiter un aperçu plus détaillé. Les normes locales en vigueur peuvent stipuler que, pour des installations électriques de grande envergure, des plans d'implantation mais également des schémas de la structure et un plan de l'installation soient fournis. Une planification ou un schéma de circuit peut être demandé :

1.   La planification offre une vue d'ensemble sur le circuit et le réseau de distribution et clarifie la manière dont les panneaux sont articulés. Elle montre également la puissance connectée totale et la distribution de phase.

2.   Le schéma de circuit apporte une vue d'ensemble par panneau de distribution, contient toutes les données relatives à la structure et à l'implantation de l'installation telles que la puissance connectée par circuit, le type de puissance, la consommation attendue en fonction de la simultanéité, la protection, les données de câble, la distribution de phase, le type de point de connexion comme l'éclairage, et permet de distinguer les réseaux d'éclairage et les canalisations des dispositifs de mise à la terre.

En connaissant les données utiles à votre projet, vous savez quelles données intégrer à votre modélisation. Dans le cas d'un système électrique, la modélisation des données du bâtiment (Building Information Modelling, BIM) facilite la création d'un planning ou d'un schéma de circuit à partir de la modélisation. Grâce à la modélisation BIM, vous pouvez extraire des données du plan d'implantation et enrichir le planning avec de nouvelles données. Ainsi, l'ingénieur en génie électrique peut toujours communiquer à ses partenaires les données actualisées dont ils ont besoin et garantir que la modélisation est toujours à jour.

Paramétrer votre modélisation pour garantir le succès

Une fois les données requises déterminées, le processus de conception peut débuter. Toutefois, toutes les données nécessaires peuvent ne pas être connues dès le début du projet. Au fur et à mesure de l'évolution du projet BIM, les données utiles deviennent plus claires. Par exemple, un ingénieur MEP commence habituellement par réaliser une ébauche globale qu'il ou elle continue à peaufiner et à enrichir avec de nouvelles données plus précises. En travaillant ainsi, cela évite à l'ingénieur d'avoir à dupliquer son travail tout en lui permettant de débuter son travail de manière favorable : 

Exemple : un système de ventilation dans le BIM

1.    Basé sur une modélisation de la structure, le projeteur MEP définit rapidement des espaces au sein de sa propre modélisation. Ces délimitations des espaces sont accompagnées de paramètres nécessaires pour dessiner les installations. Dans le cas d'un système de ventilation, le débit souhaité sera lié à la délimitation des espaces.

2.   Le BIM présente l'avantage que dans le cas où la structure est adaptée, la délimitation des espaces changera en fonction de la modélisation de l'installation. Après tout, la délimitation des espaces est liée aux limitations de la modélisation architecturale. Le BIM présente un autre avantage, à savoir que le débit voulu sera automatiquement ajusté en fonction des changements apportés aux délimitations des espaces.

3.   En fonction du débit souhaité, le système de ventilation peut être mis en place de façon globale. En positionnant les flèches de flux dans les pièces, tous les besoins d'une section d'un immeuble peuvent être rapidement établis. Une fois que le débit nécessaire est connu, il est possible de concevoir directement les conduites aux bonnes dimensions. L'avantage de ce procédé est que les besoins du système de ventilation en matière d'espace sont ainsi immédiatement connus.

4.   Ces besoins spécifiques peuvent alors être utilisés dès le début de la phase de conception pour travailler plus efficacement avec un fabricant par exemple. Après tout, l'objectif du BIM est de partager les connaissances et de promouvoir la coopération entre les intervenants du projet.

Ajouter des données à votre modélisation

En fonction de l'objet de votre modélisation, de nombreuses autres données peuvent être ajoutées pour rendre le processus de construction plus efficace. Pensez, par exemple, au contenu spécifique délivré par le fabricant qui est utile pour :

Vous pouvez également penser à des applications BIM 4D, 5D ou 6D. En ce qui concerne le BIM 4D, cette dimension permet de visualiser le plan. Le BIM 5D permet d'ajouter les données « coûts et matériaux » à la modélisation de telle sorte qu'il est possible d'estimer les effets d'une décision sur le coût de conception à un stade précoce. Enfin, le BIM 6D fait quant à elle intervenir les données de maintenance utiles pour la gestion du cycle de vie du bâtiment.

Que vous ayez à livrer des modélisations BIM approfondies ou un simple plan, tous les intervenants tirent profit des données associées à la modélisation lorsque celles-ci sont déterminées de manière précoce dans le processus. Cela garantit un flux de travail fluide de la conception jusqu'à la maintenance. 

 

Comment choisir les données à intégrer à votre modélisation ? Écrivez-nous vos commentaires ci-dessous !

A propos de l'Auteur

Stefan Jansen

Stefan Jansen is a BIM consultant at Stabiplan, a Trimble company. As part of the support team, it is his goal to help MEP engineers using the Stabicad BIM software to ultimately realize better building installations.

Plus d'articles de Stefan Jansen
Précédent Article
3 manières d'amener le BIM sur chantier
3 manières d'amener le BIM sur chantier

Les nouvelles technologies permettent aujourd'hui d'innover en matière de méthodes de travail dans le secte...

Prochain Article
La technologie BIM, synonyme de gains d’efficacité et d’augmentation des bénéfices
La technologie BIM, synonyme de gains d’efficacité et d’augmentation des bénéfices

L’effort visant à élargir les marges bénéficiaires minces est un défi permanent dans les métiers de la cons...