7 conseils pour une installation réussie

July 11, 2019

La production de bâtiments doit être augmentée, les bâtiments doivent être rendus plus durables et, en même temps, l'industrie de la construction doit faire face à des pénuries de main-d'œuvre ; tels sont les défis bien connus de 2019. Les installateurs ressentent également la pression d'améliorer constamment leurs services, d'accroître leur efficacité et, si possible, d'augmenter leurs marges. 

Pour aider les installateurs à le faire, nous avons rassemblé sept conseils que les installateurs ont mis en pratique ces dernières années pour améliorer leur position sur le marché. Lisez la liste des conseils qui vous aideront à mener à bien vos projets d'installation en 2019.

 

1. Intégrer le BIM dans les processus d'affaires 

Premièrement, la modélisation de l'information du bâtiment (BIM) est déjà la norme dans l'industrie de l'installation. De plus en plus de commandes nécessitent un modèle 3D et une certaine collaboration dans la phase de conception.

Si votre installateur s'interroge encore sur la valeur du BIM, il est temps de changer la culture d'entreprise et d'implémenter cette technologie et ses flux de travail associés. Le BIM n'est plus un rêve d'avenir - et si vous n'avancez pas, et ceux qui ne vont pas de l'avant vont rater le coche..

Deuxièmement, les solutions BIM actuelles vont bien au-delà de la simple phase de conception et du modèle 3D qui en résulte. L'utilisation plus avancée du BIM comprend d'autres phases du projet, telles que l'établissement des devis et des coûts, la fabrication, la gestion des projets et des matériaux sur site, et bien plus encore.

Ainsi, même si vous travaillez déjà sur des dessins en 3D, le BIM va bien au-delà. Les installateurs avancés tirent le meilleur parti de la technologie, de sorte que les autres parties bénéficient d'un flux d'informations fluide pour chaque projet.

Augmentez vos connaissances sur le BIM en
téléchargeant le guide gratuit sur le jargon du BIM !

 

2. Participer au projet le plus tôt possible

En termes de timing, c'est une stratégie facile; attendre que l'entrepreneur  principal engage l'installateur sur la base du "besoin de savoir", fournisse les produits requis, effectue l'installation et termine le projet. Le problème est que les installateurs qui obtiennent le plus grand nombre d'emplois et génèrent le plus de profits ne fonctionnent plus de cette manière. Ils essaient plutôt de s’impliquer dans un projet le plus tôt possible ; de préférence lors de la première phase de planification et de conception.

Bien que vous ne puissiez pas commencer à travailler à ce stade du projet, l'accès anticipé au modèle 3D vous offre la possibilité d'assumer un rôle plus consultatif en tant qu'installateur, ce qui peut apporter une valeur ajoutée considérable à long terme. En participant plus tôt au projet vous assure d'avoir toute l'information dont vous avez besoin et de résoudre le plus rapidement possible les problèmes de budget et de planification.

 

3. La libre coopération

La construction a toujours été minée par des silos d'information, des connaissances segmentées et plus encore. L’installateur ne savait généralement pas ce dont l'électricien avait besoin ou ce qu'il avait l'intention de faire, tout comme les modélisateurs ne savaient pas nécessairement ce qui était pratique pour le travail quotidien sur le chantier ou le chantier. Chaque discipline a fait sa part du travail du début à la fin, et c'était le travail de l'entrepreneur principal de tout réunir pour que la machine fonctionne le mieux possible.

Aujourd'hui, cette façon de travailler est dépassée ; il y a de bonnes raisons de travailler ensemble autant que possible entre les disciplines et les phases du projet. Et avec la technologie disponible aujourd'hui, cela ne devrait pas causer du temps et des efforts aux flux de travail existants.

Un aspect important d'une collaboration optimale est l'utilisation d'une plateforme logicielle liée au BIM qui facilite cette collaboration grâce à des types de fichiers partagés, une conversion transparente des fichiers et des mises à jour en temps réel entre les appareils de bureau et mobiles. De cette façon, chaque partie, peu importe où et quelle que soit l'information qu'elle recherche, peut accéder et utiliser les données les plus récentes du projet.

 

En savoir plus : Gérer les collisions avec un logiciel CAO


 

4. Amenez le modèle sur le chantier

La prochaine étape logique consiste à utiliser votre solution BIM pour planifier et mesurer vos installations. Avec une solution BIM-to-Field, l'équipe utilise le modèle 3D lui-même pour accélérer et rationaliser considérablement le processus d'installation sur chantier.

Une solution de mesure comprend un logiciel qui permet d'accéder au modèle et de collecter des points sur le site du projet. Celui-ci est généralement chargé sur une tablette et connecté à une station totale robotique (RTS) via Wi-Fi. Le RTS complète la solution en générant les points et les mesures nécessaires avec une précision laser. 

Grâce à cette configuration simple et puissante, une personne peut marquer presque quatre fois plus de points qu'une équipe de deux ou trois personnes en utilisant des méthodes traditionnelles. Cela permet non seulement d'accélérer les mesures et le traçage, mais aussi aux membres de l'équipe de se concentrer sur d'autres tâches telles que l'installation. 

 

Lisez aussi : Comment réaliser 87.5% d'économies sur les implantations

 

5. La production de tuyaux préfabriqués 

La préfabrication des systèmes de tuyauterie accélère considérablement l'installation, améliore la qualité des matériaux et de l'installation, réduit les retouches et rend l'installation plus efficace et uniforme. La préfabrication offre également une meilleure vue d'ensemble de la conception et de l'exploitation d'un chantier de construction achalandé et parfois mouvementé. Plus il est possible de traiter de travail et de matériaux sur un site externe, plus les processus sur site peuvent être rationalisés.

De plus, de plus en plus d'ateliers acceptent la plupart des dessins et/ou modèles 3D dans des formats de fichiers standard. Cela permet d'intégrer avec succès la préfabrication dans votre flux de travail BIM.

 

Pour en savoir plus : Optez pour la préfabrication

 

6. Être flexible

Bien que cela semble être une astuce simple, c'est quelque chose que l'on rencontre souvent. Ajouter de la valeur aux processus de construction nécessite, comme toujours, un travail de haute qualité, une collaboration et une orientation solution. Cependant, même le meilleur installateur avec les meilleures technologies peut rester bloqué si l'efficacité n'est possible que dans un flux de travail rigide et sans flexibilité.

Peu importe la qualité de la planification ou du contrôle du projet, aucun projet de construction n'est parfait tous les jours ; des erreurs ou des retards imprévus peuvent toujours survenir. Les installateurs doivent encore utiliser leur bon sens et leurs connaissances techniques pour résoudre les problèmes sur place.

Assurez-vous donc que votre flux de travail laisse une marge de manœuvre et que vous puissiez basculer rapidement. Si un problème imprévu entraîne des délais énormes, l'efficacité de votre processus soigneusement conçu peut être rapidement détruite. Pour apprendre comment réaliser un tel flux de travail en réseau, cliquez ici.

 

7. Aller au-delà des limites du BIM

Bien que tous les conseils ci-dessus soient essentiels pour garder une longueur d'avance, il est important de réaliser que l'introduction du BIM n'est pas le but ultime. Si vous exploitez déjà pleinement le BIM, il est temps de passer à l'étape suivante.

Parce que le BIM - et donc l'ensemble de la technique du bâtiment - est en constante évolution. Aujourd'hui encore, les entreprises d'installation peuvent repousser les limites du BIM pour ajouter encore plus de valeur à un projet. Plus votre entreprise d'installation réussit, plus votre position sur le marché en rapide évolution sera forte et plus vous pourrez mener à bien de projets d'installation d'ici 2019.

 

Pour en savoir plus, consultez notre guide: 

La clé d'un workflow constructible réussi pour les installateurs

 

 

Précédent Article
Testez vos connaissances sur le BIM !
Testez vos connaissances sur le BIM !

Vous pensez être un vrai expert BIM ? Répondez à ces 5 questions et vous le saurez bien assez tôt.

Prochain Article
5 raisons pour lesquelles le BIM ne suffit plus
5 raisons pour lesquelles le BIM ne suffit plus

Il est indéniable que le BIM a changé le quotidien dans l'l'industrie du bâtiment. Mais les entreprises qui...

×

Inscrivez-vous aujourd'hui et recevez nos tips et bonnes pratiques !

Prénom
Nom
Téléphone
Société
Oui, j'aimerais recevoir des informations pertinentes et des offres de Trimble.
Je comprends que Trimble peut enregistrer et utiliser les informations que j'ai fournies pour me contacter. Je peux révoquer ce consentement à tout moment. J'ai lu les conditions d'utilisation et accepte la politique de confidentialité.
Merci !
Error - something went wrong!